DROIT 4 :

LE RESPECT, LA DIGNITÉ
ET L'INTÉGRITÉ

LA PERSONNE DOIT SE FAIRE APPELER PAR LE NOM DE SON CHOIX ET ÊTRE VOUVOYÉE

Puisque toute personne a droit à la courtoisie, nous nommons la résidente et le résident par le nom qu'il choisit et selon la formule qui lui convient.

Nous utilisons le « vous » en tout temps, sauf à la demande expresse de la résidente et du résident.

 

LA PERSONNE A LE DROIT D'ETRE PROTÉGÉE CONTRE TOUTE FORME D'ABUS OU DE NÉGLIGENCE

Puisque l'intégrité de la personne est inviolable et que toute forme d'abus nuit à l'épanouissement  de la personne, ainsi les comportements suivants sont prohibés :

  • La violence physique, verbale ou psychologique envers la résidente et le résident.
  • Les liens d'amitié intimes, amoureux ou sexuels avec la résidente et le résident.

Nous avons le devoir de transmettre à la Direction tout signe de négligence ou d'abus, de violence physique ou verbale, dont serait victime une résidente ou un résident.

Nous ne critiquons pas une résidente ou un résident. Nous n'exerçons aucune représailles.

Nous préservons en tout temps l'intégrité physique et morale de la résidente et du résident.

 

LA PERSONNE A LE DROIT DE MOURIR DANS LA DIGNITÉ ET LE RESPECT DE SES VOLONTÉS

Puisque l'humilité, l'ouverture d'esprit et l'empathie sont des qualités à la base de l'accompagnement, nous accomplissons nos interventions auprès de la personne en phase terminale avec le maximum de délicatesse, de tendresse et de calme.

Nous nous assurons que les valeurs spirituelles de la résidente ou du résident sont respectées jusqu'au dernier moment.

Nous répondons, dans la mesure du possible, aux dernières volontés de la résidente et du résident., qu'elles soient verbales ou écrites. Nous respectons le testament biologique.

 

LA PERSONNE DOIT ÊTRE CONSIDÉRÉE COMME UNE PERSONNE À PART ENTIÈRE AVEC SES ÉMOTIONS, SES BESOINS, SES DÉSIRS ET SES PARTICULARITÉS

Puisque l'on doit traiter toute personne comme on voudrait soi-même être traité, nous agissons toujours avec douceur et discernement.

Nous respectons la pudeur de la résidente et du résident lors des soins d'hygiène en recouvrant son corps, en fermant la porte de sa chambre et les stores, s'il y a lieu.

Nous utilisons un vocabulaire respectueux et un ton discret avec la résidente et le résident et entre collègues.

Nous planifions nos interventions de la vie quotidienne selon les besoins et le rythme de la résidente et du résident.

Nous répondons aux besoins des résidentes et des résidents, aptes ou inaptes, avec le même intérêt, le même respect et dans un souci de justice pour tous.

Nous créons un environnement favorable au repos pendant la sieste, la soirée et la nuit en tamisant la lumière, en diminuant le bruit et en baissant le ton de la voix.

Nous nous assurons que la tenue vestimentaire de la résidente et du résident est décente et convenable afin de préserver sa dignité.

Nous utilisons l'humour avec jugement et en respectant les valeurs de la résidente et du résident.

Nous utilisons les contacts physiques et interpersonnels selon les besoins et de façon professionnelle.

Nous respectons les normes de salubrité et d'hygiène en tout temps. Par exemple : ne pas mettre de lingerie souillée sur le plancher.

Nous profitons le plus possible du temps passé auprès de la résidente et du résident pour communiquer verbalement ou non avec lui.

Nous privilégions en tout temps la réponse aux besoins de la résidente et du résident.

Nous nous assurons que la nourriture est de la bonne consistance et de la bonne température, que la quantité est suffisante et qu'elle respecte la diète.

 

LA PERSONNE A DROIT À LA CONFIDENTIALITÉ

Parce que la vie de chacun est unique et qu'elle mérite d'être respectée, nous ne divulguons aucun détail sur la vie intime d'e la résidente et du résident devant une autre résidente, un autre résident ou un employé.

i nous devons échanger des informations pertinentes et confidentielles concernant une résidente ou un autre résident, nous devons le faire avec une personne autorisée à connaître et traiter ces informations.

 

 

 

Droit 5 : La responsabilité, au libre choix et à la liberté d'expression

 

 
 

AdmissonCode d'éthiqueComité des usagers

© CHJE 2019