DROIT 5 :

LA RESPONSABILITÉ, LE LIBRE CHOIX
ET
LA LIBERTÉ D'EXPRESSION

LA PERSONNE A LE DROIT D'ÊTRE TRAITÉE PAR LE PROFESSIONNEL ET L'ÉTABLISSEMENT DE SON CHOIX SELON LES RESSOURCES DISPONIBLES

Puisque la liberté de choisir incombe à
toute personne responsable.

Puisque la liberté de choisir incombe à toute personne responsable, nous accédons, dans la mesure du possible, à la demande de la résidente ou du résident concernant le choix de son intervenant dans l'établissement.

Nous accédons, dans la mesure du possible, à une demande de la résidente ou du résident concernant le choix de l'établissement de courte durée lorsque la situation se présente (ex. : dans le cas d'un examen ou d'une urgence selon la décision de la centrale de coordination des urgences).

 

LA PERSONNE A LE DROIT DE CONSERVER SON AUTONOMIE PHYSIQUE ET PSYCHIQUE

Puisque l'autonomie d'une personne implique
la capacité de décision.

Puisque l'autonomie d'une personne implique la capacité de décision, nous nous assurons que la résidente ou la résidente a bien compris les implications et/ou les conséquences de son choix.

Nous acceptons la décision de la résidente et du résident de recevoir ou non un traitement ou un transfert à l'hôpital, après lui avoir donné toute l'information nécessaire.

Nous laissons à la résidente et au résident le choix de sa tenue vestimentaire en le guidant au besoin.

Nous laissons à la résidente et au résident le choix de son menu en lui expliquant le pourquoi de sa diète.

Nous laissons à la résidente et au résident le choix de ses loisirs tout en étant un agent motivateur.

Nous invitons la résidente ou le résident à la réunion de l'équipe multidisciplinaire et favorisons sa participation active.

Nous demandons à la résidente et au résident de se prononcer sur sa volonté d'être réanimé en cas d'urgence.

Nous offrons à la résidente et au résident la possibilité de compléter le mandat en cas d'inaptitude si tel est son souhait et de compléter un testament biologique.

 

LA PERSONNE A LE DROIT DE PORTER PLAINTE ET D'EXERCER UN RECOURS

Puisque la liberté de revendiquer et de dénoncer appartient à toute personne responsable, nous fournissons à la résidente et au résident le feuillet « Une procédure d'examen des plaintes » et nous nous assurons qu'il comprenne bien le processus.

 

LA PERSONNE A LE DROIT D'ÊTRE ACCOMPAGNÉE ET ASSISTÉE

Puisque le besoin d'aide ne diminue en rien, la valeur d'une personne, nous offrons notre assistance quotidienne à la résidente et au résident dans le respect de ses différences, de son rythme et de son potentiel.

Nous favorisons l'autonomie et le sens des responsabilités de la résidente et du résident même s'il manifeste un besoin d'accompagnement et d'assistance.

Nous encourageons l'implication des familles dans les soins, le plan d'intervention, les activités de loisirs et de la vie quotidienne (ex.: participer au Comité des résidents et aux activités, aider aux soins quotidiens, etc.).

 

LA PERSONNE OU SON REPRÉSENTANT A LA DROIT DE SE PRÉSENTER À L'ÉLECTION DES COMITES DES USAGERS

Puisque les représentants des résidentes et des résidents ont un mandat reconnu et respecté, nous créons les conditions favorables à l'exercice du droit de vote ou de son représentant au Comité des usagers.

Nous favorisons la représentation de la résidente et du résident inaptes aux réunions du Comité.

Nous encourageons la signature d'un mandat d'inaptitude pour assurer la reconnaissance des droits en cas d'incapacité.

.

LA PERSONNE A LE DROIT DE CHOISIR SON MODE DE VIE, DE S'EXPRIMER DANS SA LANGUE ET DE PRATIQUER SA RELIGION

Puisqu'une perte d'autonomie ne doit pas interrompre le cheminement de la personne, nous respectons les habitudes de vie de la résidente et du résident et nous nous gardons de critiquer ses valeurs.

Nous favorisons et respectons la pratique religieuse de la résidente et du résident en lui offrant, au besoin, de l'amener aux cérémonies religieuses.

Nous respectons les moments de recueillement de la résidente et du résident.
Nous offrons à la résidente et au résident la possibilité de recevoir les services spirituels et les visites reliées à sa croyance.

 

 

 

Droit 6 : Au maintien des contacts avec l'extérieur

 

 
 

AdmissonCode d'éthiqueComité des usagers

© CHJE 2019